Retour en accueil

Type
Marque
Modele

Type
Marque
Categorie
Mise en circulation

VITRES TEINTEES

Le 14 avril 2016, un décret est venu réglementer la pose de vitres teintées sur les vitres avant des véhicules. La lunette arrière et les vitres latérales arrière ne sont pas concernées par cette restriction. Ipso facto, la pose de vitres teintées reste autorisée sur l’ensemble du territoire français, donc la Nouvelle-Calédonie.

Ce qu’implique la nouvelle législation sur les vitres teintées ?

Cette nouvelle réglementation est censée faciliter les contrôles routiers des forces (réputées) de l’ordre. Partant, ce décret limite uniquement la teinte des vitres à l’avant des véhicules.

Il laisse totalement libre la pose de film teinté sur les vitrages du 3/4 arrière (vitres latérales arrière + lunette arrière).

Sur les vitres avant, en revanche, le vitrage équipé devra laisser diffuser au moins 70% de lumière visible.

02

La riposte des fabricants

Afin de respecter la récente législation et de conjurer s’il se peut encore les effets de la chaleur dans l’habitacle, les professionnels des vitres teintées proposeront certainement à leurs clients des films très clairs pour les vitres avant. Ces films laisseront passer 70% de lumière visible une fois le vitrage équipé, tout en neutralisant cependant 30% de l’énergie solaire.

Il sera donc encore loisible d’équiper, même si l’effet sera moindre, son véhicule de film (plus légèrement) teinté à l’avant.

A partir de quelle date le décret sera-t-il appliqué?

Le décret de loi est applicable à partir du 1er janvier 2017 (date officielle Métropole).

Pourquoi continuer à s’équiper de vitres teintées latérales avant, le cas échéant ?

Les vitres teintées permettent dans tous les cas de diminuer la température ambiante à bord du véhicule. En rejetant jusqu’à 99% des UV, elles stoppent également la décoloration, l’usure de l’habitacle et préservent votre peau des méfaits excessifs du soleil. Notamment le cou, très sensible. De plus, les films teintés réduisent l’éblouissement au volant de jour comme de nuit. Enfin, le film pour vitrage est à sa manière un retardateur d’effraction car il renforce votre vitre et écite ainsi qu’elle ne vole en éclats.

01

CONCLUSION

Bien sûr, l’aspect frime, mystérieux et ténébreux retranché, l’âme de Matrix évaporée sur l’autel de la législation (les héros ne sont plus parmi nous…), les films teintés à 30% préserveront toutefois l’essentiel. Et il faut être logique. Une telle loi, en ces temps de misère humaine, est pour une fois et à notre sens plutôt fondé. Dès lors, pour les inconditionnels de la vitre “filmée”, même à l’avant, ne restera que la solution préconisée ici. Le reste est littérature...

METROPOLE : OUI AUX VITRES TEINTEES !

Le nouveau décret est loin de faire l’unanimité en métropole. Pour exemple la pétition initiée par l’Association des Professionnels du Film pour Vitrage (APFV) et l’Association Sécurité et Filtration des Films pour Vitrage (ASFFV), proposée sur le site oui-aux-vitres-teintees.fr. Celle-ci regroupe les signatures de ceux qui souhaitent une législation plus souple, avec notamment une TLV (Transmission de Lumière Visible) allant jusqu’à 50% au lieu de 70% (voir illustration p18). L’éblouissement serait diminué de 44% au lieu de 22%, les rayons UV rejetés à 99,9% au lieu de 41%, et l’énergie solaire rejetée pour 56% au lieu de 15%... Et une question reste posée : quid de l’instrument de contrôle (photomètre) pour mesurer les dites TLV ? A suivre donc...

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Consulter tous les articles de la rubrique Dossiers