Retour en accueil

Type
Marque
Modele

Type
Marque
Categorie
Mise en circulation

Les vols de voitures avec violence bientôt à Nouméa !

Fallait-il mettre un point d’interrogation ou un point d’exclamation ? Au train où vont les choses, nous avons opté pour un point d’exclamation, en souhaitant vigoureusement nous tromper. Tout est possible. En tout cas, la facilité des vols et l’espèce de sentiment d’impunité qui nimbe leurs tenants empêchent vraisemblablement seuls le passage à la vitesse supérieure… Des précédents existent toutefois : des personnes vulnérables battues pour voler leur véhicule. Prémices… Voici ce qui se fait par ailleurs en matière de vol direct, s’agissant de car jacking, savoir vous voler votre véhicule alors même que vous êtes encore à bord.

LA BONNE VIEILLE MÉTHODE D’ANTAN

Traficoter des fils pour démarrer une voiture, bien que plus compliqué qu’hier, reste un grand classique. Mais quand on n’est pas un grand bricoleur et que la malice machiavélique comme la brutalité supplée à la carence, d’autres formes de rapts automobiles peuvent survenir.

LE COUP DE LA FAUSSE PUB

Vous êtes garé sur un parking. Au moment de reculer, un individu appose sur votre pare-brise ce qui vous semble être une énorme publicité. Vous n’y voyez plus rien pour reculer. Vous sortez du véhicule pour ôter la publicité, pestant contre la désinvolture de ce distributeur, sans couper le contact. Le voleur prend votre place et s’enfuit. (Ne restez pas au milieu ! Si tous les voleurs ne sont pas des assassins, sous la brusquerie de l’action d’aucuns seraient tentés de vous renverser…)

LE COUP DU CHOUF

Les voleurs ont repéré votre voiture. C’est celle qui leur convient par son statut bien souvent. Ils observent quelques jours vos habitudes jusqu’à déceler le point faible, et agissent alors à ce moment (ouverture ou fermeture du portail, stationnement sur un parking, etc).

LE CARJACKING

On ne le présente plus. La modalité la plus répandue est la suivante. Le voleur heurte doucement, presque tendrement…, votre voiture (pas question de l’abîmer). Par réflexe, vous sortez constater d’éventuels dégâts en laissant moteur en route. Un complice s’engouffre dans la voiture et démarre en trombe.

LE CARJACKING OU BIKEJACKING VIOLENT

Le ou les voleurs vous braquent avec une arme, vous frappent ou vous extirpent en force de votre véhicule, l’effet de surprise jouant. Pour la moto, il suffit de vous faire tomber au sol (c’est arrivé à Saint Louis, le motard s’étant fait rosser juste pour le fun, non content de lui dérober son bien).

LE BLESSÉ SUR LA ROUTE

les vols de voitures avec violence bientôt à NouméaMalheureusement, ici l’on trouve régulièrement des hommes avinés allongés sur la route qui ne sont que des ivrognes. Mais la technique existe, qui consiste à susciter l’empathie et le désir de secourir chez l’automobiliste pour lui voler sa voiture, sous l’effet de surprise. Il suffit de s’allonger au bord de la route, l’air inanimé. L’automobiliste sort pour porter assistance et délaisse sa voiture. Un complice embusqué intervient alors. Dans tous les cas, cette technique est dangereuse pour l’automobiliste à cause de sa réactivité et de la possibilité que ses adversaires soient pourvus pour y parer. Des vidéos existent sur le Net qui rendent parfaitement compte de la technique et de sa dangerosité. Des variantes ont cours. Il fut courant à un moment d’attirer l’attention des automobilistes avec un faux bébé abandonné dans une voiture, par exemple.

L’ESCROQUERIE AU RÉTROVISEUR

C’est souvent une personne plus vulnérable que la moyenne qui en est la victime présomptive. Une personne âgée, une femme esseulée… L’escroc va voir sa victime et lui soutient qu’elle a accroché son rétroviseur en manoeuvrant. Elle lui propose alors un arrangement à l’amiable pour éviter un malus et encaisse du liquide. Des variantes existent sur la même tonalité (le faux accrochage).

LE VOL À LA ROULOTTE

Il ne s’agit pas ici de voler le véhicule, mais ce qu’il contient : un sac, un GSM, un poste, etc. Variante ici : le conducteur ou la conductrice est à bord du véhicule. Son attention est requise sur un pneu crevé (leurre), ce qui permet au roulottier de s’emparer des objets ayant une valeur à ses yeux. Gare aussi aux stations services où les véhicules sont particulièrement exposés sur les pistes.

CONCLUSION

Il s’agit là que d’un aperçu, des variantes existent toujours et les délinquants ne manquent jamais ni d’audace, ni d’imagination. On le constate, toutes ces indélicatesses ont souvent pour dénominateur commun celle - hélas ! - de faire appel à ce qu’il y a de meilleur chez les êtres humains : l’empathie et l’élan de solidarité. Bien mal payé de retour et l’on s’étonne souvent que les gens soient si peu enclins à intervenir désormais au profit d’autrui... Ajoutons-y une Justice qui n’hésite pas à condamner l’agressé et la question est toute pesée. En tout cas, soyez vigilant. Nous verrons dans le prochain chapitre les parades ou, mieux, la mesures préventives adéquates pour faire face à pareilles situations...

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Consulter tous les articles de la rubrique Dossiers