Retour en accueil

Type
Marque
Modele

Type
Marque
Categorie
Mise en circulation

ESSAI HYUNDAI CRETA

intro

Baptisé également iX25, le Creta est en exclusivité en territoire français chez nous, car non importé encore en France métropolitaine. Basé sur le concept Modern Premium de la marque, il est donc disponible ici avec une unique motorisation 1.6 double VTVT essence, qu’il se trouve en boîte manuelle ou en boîte automatique, toujours à 6 rapports. Long de 4,27 m, le Creta croise le fer face avec des véhicules tels que les Mazda CX-3, Nissan Juke, Toyota RAV-4, etc. Il n’est pour l’heure disponible qu’en 4X2 et se pose donc davantage en crossover, en dépit de son style, qu’en SUV. Avant-première...

Moteur / Boîte de vitesses - Le moteur est un 1.6 litres, servi ici par une boîte automatique et séquentielle à 6 rapports. Ce bloc se démarque d’une production courante dans le sens que tout en se révélant linéaire et facilement exploitable, il ne fait aucunement rétention de panache. Une sorte de force tranquille, sans esbroufe, mais qui sait bander ses muscles sur une sollicitation. Peu de sensations, mais l’efficacité en pivot. Finalement très facile d’usage, il pourra convenir à la pluralité du public. La boîte à 6 rapports est un modèle de douceur et ne souffre pas de défauts rédhibitoires. Seul le frein moteur est perfectible. En cas de nécessité, le module séquentiel pourra prendre le relais toutefois. Parlant de celui-ci, abstraction faite de cet usage de frein moteur qui le mettra en exergue, il ne présente pas un intérêt capital. Préférez le tout auto, agréable.

16/20

Comportement routier - L’impression d’une berline prévaut à bord, hors le gabarit bien plus imposant. Alerte, agile et virevoltant, le Creta tient le haut du pavé. Meilleur à notre sens sur voies rapides que lacets, mais bon dans les deux. Simplement, l’asservissement de la direction est nettement moins efficace sur les petits virolos qu’en pleine accélération et courbe franchie à haute vitesse où il se fait alors dominateur. À cela près, compte tenu du genre, le Creta excelle.

17/20

Freinage - Comme on l’aime, pour résumer. Sensitif, mordant, confortable d’emploi, il ralentit efficacement et avec les formes. ABS bruyant mais peu intrusif.

17,5/20

Habitabilité / Logeabilité - Sur ce chapitre, la rationalisation semble de mise. Les places avant profitent largement aux deux occupants, tandis que les places arrière dégagent un espace conséquent aux genoux. La rationalisation du coffre, en dépit d’une vraie roue de secours en alliage, est très satisfaisante et l’espace dégagé apparaît plan et exploitable.

18/20

La nouvelle Prius est tout bonnement une voiture aboutie dans son ultime version. Les défauts dynamiques sont inexistants et la voiture s’est même amendée d’un point de vue esthétique. Telle quelle, c’est une voiture universelle, bonne à tout sur route et dans des conditions optimales. Dommage que son accès soit plutôt élitiste car le véhicule est «proprement» séduisant. Étonnante voiture...

Confort - Un bon cru, certainement. La filtration est correcte, les sièges d’un bon maintien, le niveau de prestation est plutôt relevé pour la catégorie. Il faut tenir compte que le Hyundai Creta en boîte de vitesses manuelle ne coûte pas plus cher qu’une bonne berline, pour des dimensions généreuses. Autrement dit, il y a mieux, mais c’est plus cher. Et le résultat reste fort satisfaisant. On appréciera particulièrement la position de conduite, remarquable, en mode cool, avec un accoudoir au point G de l’ergonomie.

17/20

Finition / Équipement - La finition est tout à fait correcte, dans le style visuel de la marque coréenne... Si les plastiques sonnent creux au toucher et n’arborent pas ce relief cossu propre à une gamme premium, ils se révèlent de très bonne facture. La présentation intérieure est du reste bien agréable et dans le ton de la modernité.

L’équipement de série est important : climatisation, alarme à distance, pack électrique, 5 jantes en alliage, la caméra et les radars de recul, un ordinateur de bord, etc.

17/20

NOTRE AVISIl a tout d’un grand, mais le fait est que le Hyundai Creta n’est pas non plus un nain. Si son esthétique ne le distingue pas au premier regard, il offre des prestations dont l’homogénéité est le trait qui revient irrésistiblement à l’esprit. Un rival très sérieux sur le marché concurrencé des véhicules multi-segments, d’autant que le modèle est proposé aujourd’hui à un tarif très concurrentiel. Un outsider qui, sous les conditions actuelles, devraient faire parler de lui...ON AIMEHabitabilité/Logeabilté
Rapport prix / Équipement
Homogénéité marquée
Distribution par chaîne
Véhicule plutôt valorisantON AIME MOINSCrossover, pas SUV pour les inconditionnels (pas de 4X4, notamment, à ce jour)
Flancs vulnérablesFICHE TECHNIQUE
  • MOTEUR : Essence, 4 cylindres en ligne. 16S VTVT, 1591 cm3. 125 ch à 6400 tr/min
  • COUPLE : 15,4 kgm à 4850 tr/min
  • TRANSMISSION : Boîte automatique à 6 rapports + séquentiel POIDS (à vide) : env. 1280 kg
  • DIMENSIONS : L 4,270 m - l 1,780 m - H 1,630 m
  • RÉSERVOIR : 55 litres
  • CONSO MIXTE (constructeur) : 6,7l/100 km
  • CONSO URBAINE (constructeur) : 8,7l/100 km
  • CONSO EXTRA URBAINE (constructeur) : 5,6l/100 km
  • PRIX : 2,8 MF (2,65 MF en BVM)
  • GARANTIE : 3 ans ou 100 000 km premier terme échu.
02_pt 02_pt 02_pt
02_pt 02_pt 02_pt
02_pt 02_pt 02_pt
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Consulter tous les articles de la rubrique Essais