Retour en accueil

Type
Marque
Modele

Type
Marque
Categorie
Mise en circulation

NOUVELLE RENAULT MEGANE

01_pt

Nous avons eu le privilège d’essayer en exclusivité un modèle de la nouvelle Mégane, arrivé en précurseur (la nouvelle Mégane devrait être disponible fin janvier 2017 pour le grand public). En raison de motivations techniques et d’homologation, il ne nous fut guère loisible de l’essayer hors un modeste parcours citadin. Devions-nous pour autant renoncer à la primeur de ce coup de volant ? Certes, non. Aussi, c’est un essai incomplet que nous vous proposons ici comme un regard circulaire, celui-ci plus complet, sur ce nouveau modèle qui débarquera en Nouvelle Calédonie dans près de deux mois (à la date de notre essai), soit fin janvier 2017. Le modèle qui nous fut confié fut la version GT Line, dotée d’une motorisation 1.6i de 110 ch.

 

 

Moteur /Boîte de vitesses

Notre modèle d’essai était pourvu du 1.6 ancienne génération, fort de 110 ch. Agréable d’emploi, il ne se distingue pas par des capacités hors pair, mais plutôt par une bonne volonté permanente. A priori (à vérifier plus complètement), on devrait lui reprocher un peu d’inertie en bas, requérant un rétrogradage quand on aurait pu espérer passer sur le couple, pour l’essentiel. Le reste est à la hauteur des ambitions affichées et cette motorisation éprouvée satisfera la pluralité des conducteurs… La transmission faisait appel sur notre modèle précurseur à une boîte manuelle à 5 rapports, d’un excellent guidage. La nouvelle Mégane est disponible en 5 et 6 rapports manuels et en boîte automatique (EDC à 7 rapports).

Freinage routier

Le freinage paraît progressif, sans jamais manquer de puissance. On appréciera le déclenchement automatique des feux de détresse en cas de freinage appuyé.

Habitabilité / Logeabilité

La position de conduite est idéale, et l’on goûtera le bon positionnement de tous les accessoires, dont un accoudoir idéalement placé. Le coffre est vaste et accueille une vraie roue de secours. Les places arrière sont honorables, mais en vertu de notre configuration ordinaire, savoir un conducteur et un passager de 1,85 m, les genoux touchent presque le revers du siège avant. On reste toutefois à l’aise et l’étude anatomique des sièges arrière est aboutie.

02_pt 03_pt
04_pt 05_pt

Confort

Dans le contexte de notre galop d’essai, rien à reprocher à ce nouveau modèle. Les places avant sont particulièrement bien loties. Le pavillon, donnant une impression basse sur la partie avant, ne gêne en rien, même les grands gabarits (1,85 m). Le confort de conduite appréciable. Les places arrière paraissent confortables.

Finition / Équipement

Très belle finition à bord de notre nouvelle Mégane. Même les plastiques inférieurs sont de bonne facture. Ceux de la planche de bord était amortis et d’un aspect grenu très valorisant. Du beau travail.

L’équipement de base d’origine des nouvelles Mégane en Nouvelle-Calédonie comprendra au minimum la climatisation, l’ABS, l’ESP (contrôle de trajectoire), les feux de jour à LED, les airbags frontaux et latéraux ainsi qu’un radar de recul.

Les nouveautés de la Megane 4

  • Plus longue de 64 mm (4 359 mm)
  • Plus basse de 25 mm (1 447 mm)
  • Voies plus larges de 47 mm à l’avant (1 591 mm) et de 39 mm à l’arrière (1 586 mm)
  • Empattement plus important de 28 mm (2 669 mm)
  • Porte-à-faux arrière plus court de 21 mm (771 mm)
  • Ambiance cockpit revisitée
  • Affichage tête haute en couleurs
  • Pack design ext/int sportif (notre version GT Line)
  • Disponibilité de la technologie MULTI-SENSE permettant de personnaliser l’expérience de conduite en agissant sur la réponse de la pédale d’accélérateur et du moteur, sur le temps de passage des vitesses (avec une boîte de vitesses automatique EDC), sur la fermeté de la direction, sur l’ambiance lumineuse de l’habitacle, ainsi que sur la fonction massante du siège conducteur quand elle est disponible...Etc.

Notre avis

Difficile d’émettre une opinion construite après un simple tour en ville. Plus aisé en revanche de laisser échapper quelques considérations plus générales. Notamment celle consistant à observer la Mégane comme un véhicule qui monte singulièrement en qualité et pose aujourd’hui son propriétaire davantage qu’hier. Témoin une finition surprenante qui n’a rien à envier aux productions germaniques du même segment, et vendues autrement plus chères. Bref ! La nouvelle Mégane, outre une esthétique à la fois dans l’air du temps et vraisemblablement durable, constitue une promesse que l’on aura hâte de confirmer le cas échéant...

Puissances disponibles :

ESSENCE : de 100 à 205 ch.

DIESEL : de 90 à 165 ch.

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Consulter tous les articles de la rubrique Essais