Retour en accueil

Type
Marque
Modele

Type
Marque
Categorie
Mise en circulation

Allumez le feu à Ducos ! (Toyota)

 allumer-feuChoqué. Choqué par l'incendie qui a ravagé la concession Toyota de Ducos. Et des questions. De nombreuses questions qui s'élèvent comme un tourbillon de fumée irritante. Car enfin, que se passe-t-il à Ducos ? Quel acharnement supérieur, quelle espèce de main maléfique empoigne les sociétés de la place pour les embraser les unes à la suite des autres, jetant ainsi pêle-mêle à la rue des dizaines de salariés éperdus et des décideurs effarés ?

Se pourrait-il que cette fatalité, qui n'en est point une, fût le fruit d'un calcul peu glorieux destiné à asséner quelques coups de butoir dans des pans entiers de notre économie, déjà bien talochée par un Nickel exsangue ? En substance, le fruit de menées parfaitement encadrées, d'une nature telle qu'elle voudrait créer une forme de désarroi social propice à faire cascader les mouvements d'humeur, ou une amorce de chaos social ?

Ou bien tout bonnement serait-ce le fait de petits cons malfaisants qui amplifient, fortifiés par cette espèce d'impunité qui semble les prémunir de tout et de tous, leur propension stupide et arriérée à détruire ce que les autres s'acharnent à construire ?

La Calédonie, à la veille de rendez-vous cruciaux, peut se trouver - c'est une possibilité - la victime d'esprits machiavéliques, de jusqu'au-boutistes qui, se sachant vaincus par anticipation par la démocratie des urnes, peuvent vouloir trouver par la mise en place d'une terreur économique et sociale ce que lui refuse le peuple de Calédonie par verdict...

C'est aller un peu vite en besogne !, risqueront certaines âmes sans doute plus éclairées que votre serviteur. Certes ! En tout cas, l'incendie de Toyota n'est assurément pas le fruit d'un hasard malheureux, d'une conjoncture fâcheuse comme disent les économistes. Foin de fatalité ! Certainement, il pourrait s'agir d'actes de malveillance si l'on en croit certains témoins sur place. (La suite nous en dira davantage.)

Pour l'heure, nos pensées sont toutes entières dédiées au personnel et à la direction de Toyota NC. Qu'ils soient assurés de notre inconditionnel soutien. Aujourd'hui comme demain. Avec d'autant plus de compassion et de netteté dans notre témoignage que l'Argus NC a connu le même drame il y a quelque 20 ans.

Toyota NC se relèvera. Mais le choc est rude... Et pour tous.

L'Argus de Nouvelle-Calédonie

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Consulter tous les articles de la rubrique Infos d'ici et d'ailleurs